Ostéopathie et Sport

OSTEOPATHIE ET PRATIQUE SPORTIVE

Structure équilibrée + motricité correcte = fonction optimale

L’ostéopathie est une thérapie manuelle qui considère le corps humain dans son ensemble et dans lequel chaque structure est en étroite relation avec les autres.
Pour commencer rappelons les 5 principes fondamentaux de l’ostéopathie :
– 1/ la notion de globalité du corps,
– 2/ la relation mutuelle existante entre la structure et la fonction,
– 3/ la relation de cause à effet,
– 4/ la règle de l’artère suprême,
– 5/ la notion d’Homéostasie.

Quelque soit le niveau de pratique du sportif, du sportif du dimanche en passant par le sportif régulier jusqu’au sportif de haut niveau, il est indispensable que sa structure physique soit équilibrée. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé qui va se manifester chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant de toute façon les performances.

L’Ostéopathe, à travers sa pratique saura repérer les dysfonctions à l’origine de tel ou tel déséquilibre ou restriction de mobilité et aura pour objectif principal de les corriger afin de redonner au corps la capacité d’autorégulation. Le traitement ostéopathique va ainsi permettre une meilleure concentration avant l’épreuve et une récupération optimale après l’effort.

 

Pour résumer, L’Ostéopathie permet:

– de traiter certains déséquilibres,

– de soulager les douleurs,

– d’améliorer les performances,

– de préparer à une épreuve,

– mais permet aussi d’avoir une action préventive.

« La vie c’est le mouvement »– A.T.STILL